On remet ça encore plus fort le 31 !

Après la mobilisation massive du 19 janvier, on remet ça encore plus fort le 31 et jusqu’au retrait de la réforme !

Faisons de cette journée, de grèves et de mobilisations, une manifestation puissante pour exiger du gouvernement d’abandonner sa réforme des retraites mais, aussi, pour exiger une réforme des retraites porteuse de progrès social.

Manifestation unitaire à Paris mardi 31 février

14h Place d’Italie (trajet Place d’Italie – Montparnasse)

Retrouvons-nous : cortège Est Ensemble derrière (ou à proximité) du ballon CGT 93

dans les prochains jours plus d’infos (ordre cortège, liste des départs de bus, etc) sur https://www.facebook.com/cgtestensemble/ et cgtestensemble.blog

AG des personnels d’Est Ensemble

Jeudi 2 février au Quadrium de 10h30 à 12h30

Décidons ensemble de la suite du mouvement, des actions…

Le maire de Montreuil a décidé de fermer les services municipaux le 31 en soutien aux salarié.es en lutte

Le maire de Pantin qui soutient et encourage la mobilisation, annonce que  » quand l’heure sera au bilan, je rencontrerai les syndicats, pour établir les dispositions que je pourrais prendre afin de garantir le pouvoir d’achat des agents grévistes ». A Est Ensemble, rien de tout cela, aucune expression sur le mouvement en cours !

Nous interpellerons le Président ce soir lors de la fête des agents.

Revalorisation des contractuel.les, des avancées grâce à l’action de la CGT !

Après plusieurs négociations, il a été acté que les agent.es en CDD, CDI sur poste permanent verraient leur situation examinée chaque année et pourraient ainsi bénéficier quand cela se présente d’un avancement d’échelon. C’est donc un cadre clair et précis qui se mettra en place et permettra une revalorisation salariale régulière des agent.es contractuel.les de notre collectivité.

Pour les contractuel.les n’ayant pas ou peu bénéficié d’un avancement d’échelon ces dernières années, ils seront repositionnés sur la nouvelle grille indiciaire de leur grade en tenant compte de leur ancienneté acquise. Concrètement un collègue à l’échelon 1 depuis 5 ans  se retrouvera directement échelon 4

Pour cette dernière catégorie (ils seraient 65) se pose la question de la rétroactivité et de l’inégalité de traitement, Est Ensemble propose un rétroactivité financière depuis septembre 2022. Pour nous, sur ce point précis le compte n’y est pas !

AG pour tous les agents d’Est Ensemble le 24 janvier 2023

AVEC PLUS DE DEUX MILLIONS de manifestant·es et des grèves massives, la puissante mobilisation du 19 janvier a confirmé le rejet profond dans le pays du projet Macron de recul à 64 ans de l’âge de départ en retraite et d’accélération de l’allongement de la durée de cotisation à 43 ans. Elle a aussi démontré la combativité du monde du travail, sa volonté de défendre ses intérêts et d’empêcher un nouveau recul social.

Réunie jeudi 19 dans la soirée, l’intersyndicale interprofessionnelle a décidé d’appeler « à multiplier les actions et initiatives partout sur le territoire, dans les entreprises et services, dans les lieux d’études, y compris par la grève, notamment aux alentours du 23 janvier, jour de présentation de la loi en conseil des ministres » et à une « nouvelle journée de grèves et de manifestations interprofessionnelles le 31 janvier. »

D’ores et déjà, des décisions de reconduction de la grève sont prises dans différents secteurs professionnels.
Pour l’instant, le débat parlementaire est prévu pour finir au plus tard à la mi-mars. Pour gagner, le mouvement doit donc s’inscrire dans un processus et la grève est incontournable. 

C’est pourquoi la CGT Est Ensemble appelle à mettre dès aujourd’hui en débat en AG, la grève et les conditions de sa reconduction.

Nous vous invitons toutes et tous à participer à l’AG demain mardi 24 janvier de 12h à 14h (sandwichs et boissons sur place)

Quadrium, salle de formation 2 située au R-1*

Le tract :

Réforme des retraites : toutes et tous mobilisé.es jusqu’au retrait

Toute la CGT se mobilise pour une première journée intersyndicale, intergénérationnelle et interprofessionnelle de grève le 19 janvier 2023.

Nous organisons une AG le 19 janvier de 10h à 12h au Quadrium, avec ensuite un départ collectif à la manifestation

Manifestation à Paris

14h République

Trajet : République – Bastille – Nation

Retrouvons-nous derrière le ballon CGT 93 afin de former un cortège Est Ensemble

Autres départs collectifs sur le territoire :

– Bagnolet : Pas de car prévu / départ collectif -> RDV à 13h15 depuis la place Nelson Mandela

–  Les Lilas : Pas de car prévu / Départ collectif -> RDV à 13h30 depuis le parvis de la mairie des Lilas

–  Montreuil : Pas de car prévu / Départ collectif -> RDV 12h30 devant les services administratifs de la ville Tour Altaïs

–  Noisy-le-Sec : 2 cars (se rapprocher de l’UL CGT de Noisy pour lieu de départ et horaire)

Envisageons dès à présent la suite du mouvement, discutons-en en AG au Quadrium mais également au sein de nos équipements et services. Dans ce contexte particulier prenons le droit de nous rencontrer et de nous organiser. Multiplions ce type d’initiatives (y compris sous une autre forme), ancrons au sein de nos équipements et services une mobilisation forte jusqu’au retrait.

Contre la réforme des retraites, des ressources intéressantes :

Présentation powerpoint par la CGT UGICT

webinaire animé par Clément Ollivier, journaliste, avec Mathieu Cocq, économiste, et Agathe Le Berder, syndicaliste.

https://www.cgtservicespublics.fr/vos-droits/protection-sociale/retraites/reforme-des-retraites-2023/argumentaires/article/retraites-la-bataille-de-la-desintox-webinaire-ugict-cgt

Réunion d’information syndicale pour tous les agents d’Est Ensemble

Deux heures d’informations syndicales sont proposées aux agents, jeudi 12 janvier 2023 de 10h à 12h au Quadrium.

Ordre du jour :

  • Avancement d’échelon des contractuels
  • Les congés : RTT en danger ?
  • Les retraites : un point sur les mobilisations
  • Questions diverses

Télécharger le document et le formulaire d’autorisation d’absence.

TOUTES ET TOUS DANS L’ACTION, LA GRÈVE ET LES MANIFESTATIONS LE 10 NOVEMBRE

Augmenter les salaires et les pensions, c’est vital !

15€/heure ! 32h/semaine ! Retraite à 60 ans !

C’est pourquoi, après les journées du 29 septembre, des 18 et 27 octobre, elle appelle à faire du 10 novembre un nouveau temps fort de mobilisation interprofessionnelle.

Manifestation à Paris – 14h – Place de la République

La CGT Fonction publique s’inscrit pleinement dans cette initiative.

POUR :

Des augmentations générales des salaires et pensions, le SMIC à 2000 euros bruts et une nouvelle revalorisation forte et immédiate du point d’indice

L’indexation des salaires et pensions sur l’inflation

La retraite à taux plein pour une carrière complète dès 60 ans ; le renforcement et l’amélioration du Code des Pensions civiles, de la CNRACL, de l’IRCANTEC et du FSPOEIE ; le retrait du projet Macron

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes tant au niveau salarial que pour les retraites

Les moyens nécessaires au bon fonctionnement des services publics

Appel à la grève le mardi 18 octobre 2022

Manifestation unitaire Mardi 18 octobre
14h – Place d’Italie – Paris 13ème

Tous les ferments d’une mobilisation de grande ampleur sont là. Pour bousculer les choses et imposer, par la lutte, d’autres choix politiques en faveur du travail !

Manifestation unitaire Mardi 18 octobre

14h – Place d’Italie à Paris

Un préavis fédéral couvre la journée de grève et de mobilisation

– Appel de l’AG des syndiqué-es de la CGT Est Ensemble réunie hier à la Bourse du travail de Pantin

– Communiqué intersyndical et appel à la journée du 18 octobre

Le 29 septembre, tous mobilisés pour les salaires et le pouvoir d’achat

Mobilisé·es le 29 septembre pour nos salaires, pour nos emplois, pour la Fonction publique.

Dans un contexte marqué par une inflation galopante et le besoin d’investir fortement
dans la Fonction publique, le gouvernement refuse de s’engager sur une nouvelle augmentation de la valeur du point d’indice. Alors que la hausse de 3,5 % qu’il a dû
consentir au 1er juillet ne compense pas l’inflation enregistrée depuis le 1er janvier, ce blocage gouvernemental est intolérable autant qu’irresponsable.
Les conditions de rémunération des personnels de la Fonction publique fragilisent leur
situation et mettent de ce fait les missions en danger, au détriment de l’intérêt général. C’est l’avenir même de la Fonction publique qui est menacé par la perte d’attractivité, dont té-moignent notamment démissions et difficultés de recrutement qui touchent un nombre crois-sant de secteurs.
Pourtant, la situation de crise que connaît le pays rend leurs missions encore plus impor-tantes pour préserver les conditions de vie et permettre l’accès aux droits les plus essentiels
de la population, des jeunes, des salarié·es, des chômeur·euse·s, des retraité·es…
De plus, les nouveaux décrochages salariaux dans la Fonction publique que le gouver-nement prévoit d’assumer ne peuvent qu’aggraver les inégalités de rémunération entre les hommes et les femmes !
Tout en reprenant le chemin de l’austérité salariale, le gouvernement projette de surcroît de rouvrir le dossier des retraites, contre l’avis de l’ensemble des organisations syndicales.
Macron et sa majorité entendent donc nous faire travailler plus longtemps pour des salaires qui continueraient d’être rognés par l’inflation.
C’est inacceptable !
Dans ce contexte, l’intervention des travailleuses et travailleurs avec leurs organisations
syndicales est indispensable pour faire bouger les lignes. Évidemment insuffisante, la mesure de 3,5 % au 1er juillet constitue une brèche qu’il s’agit maintenant d’élargir : la hausse du point d’indice est le meilleur moyen de procéder à une augmentation générale des salaires dans la Fonction publique, réalité que le gouvernement a lui-même été contraint de reconnaître.
Les luttes sectorielles sont nombreuses, qui permettent de gagner des avancées. Nous
avons aussi besoin d’élever le niveau du rapport de force au plan national pour gagner des mesures générales, qui s’appliquent à toutes et tous. C’est pourquoi, nos organisations ap-pellent les personnels de la Fonction publique à s’emparer de la journée unitaire d’action interprofessionnelle du 29 septembre.
Pour nos conditions de vie et pour l’égalité professionnelle, la solidarité est notre meilleure arme !

Pour nos salaires et déroulements de carrière,
pour préserver nos droits à la retraite,
pour les missions et les emplois publics,
TOUTES ET TOUS ENSEMBLE, AGISSONS !