Prime Exceptionnelle

Gérard Cosme l’avait annoncé lors de ses vœux en janvier, après de nombreux atermoiements l’employeur nous a présenté
en comité technique hier le dispositif permettant de verser une prime aux agents de catégorie B et C
Vos élus CGT ont bataillé afin que les conditions d’obtention soient les moins restrictives possible et qu’un maximum
d’agents perçoivent cette prime exceptionnelle
Ce que nous avons gagné :
– Pas de conditions d’ancienneté, il suffit d’être en poste au 31 décembre 2018
– Pas de proratisation du montant de la prime selon le temps de travail (les agents en temps non complet, temps partiel, mi-temps thérapeutique
percevront la prime dans son intégralité)
150 euros pour les agents dont l’indice majoré est inférieur ou égal à 400
100 euros pour les agents dont l’indice majoré est compris entre 401 et 600
La prime sera versée avec le salaire d’avril
La modicité des sommes, le caractère exceptionnel de cette prime ne résoudra pas le problème de la préservation du pouvoir d’achat des agents
nous avons besoins de mesures pérennes tant au niveau national : dégel du point d’indice qu’au niveau local : nouveau régime indemnitaire, NBI, non application du jour de carence, meilleure participation employeur pour les mutuelles et prévoyance, etc.