L’heure est à l’action pour gagner sur nos revendications !

La CGT a proposé une nouvelle date de mobilisation interprofessionnelle, le vendredi 14 décembre.
Dans le même temps, la fédération CGT des Services Publics a déposé des préavis de grève pour le 8 et jusqu’au 31 décembre.
Le gouvernement commence à avoir peur, il commence à céder du terrain, c’est donc le moment de pousser notre avantage !
Le 6 décembre, votons pour la défense de nos services publics et la conquête de nouveaux droits et ensuite mettons-nous en action par les manifestations et la grève !

Télécharger le Communiqué CGT Services Publics

Manifestation du 1er décembre

Le 1er décembre, la CGT appelle tous les citoyens, les salariés actifs et retraités à se joindre aux
manifestations des privés d’emploi pour exiger des réponses immédiates et précises de la part du gouvernement et du patronat. Quelle que soit la couleur du gilet, les légitimes revendications convergent.
Un préavis de grève a été déposé par notre fédé pour les agents qui travaillent les samedis
RDV 12h Place de la République à Paris.

Télécharger le Tract

Tracts pour les piscines et les conservatoires d’Est Ensemble

– Deux tracts spécifiques aux agents des conservatoires d’Est Ensemble (dans notre collectivité il y en a 8) qui s’appuient sur le rapport du Conseil Supérieur de la FPT et l’excellent travail de nos camarades CGT qui y siègent.

Télécharger le tract Conservatoire – Enseignants

Télécharger le tract Conservatoire – Agents techniques et administratifs

– Sans le service public, je nage comment ?

Télécharger le tract

Démocratie sociale dans la fonction publique

Légalisation de l’état d’urgence attentatoire aux libertés, recours aux ordonnances, urgence décrétée sur plusieurs projets de loi, casse du Code du travail, de la hiérarchie des normes, des institutions représentatives des personnels, des salarié.e.s … La démocratie est de plus en plus attaquée, tant dans ses dimensions politiques que sociales. Dans la Fonction publique, cette attaque se caractérise par la mise en cause des comités techniques, des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, des commissions administratives paritaires… C’est aussi le refus de créer les conditions de véritables processus de négociations sur les propositions et les revendications portées par les organisations syndicales.

Télécharger le tract de la Fédération des Services Publics