La lutte continue

Mardi 16 mars 2021, une centaine d’agents ont rejoint l’appel de la CGT à venir se rassembler devant le Quadrium. Tous ensemble nous avons dit non aux projets de réorganisations de la DPVD et de la Culture, ainsi qu’aux transpositions régressives de la Loi de transformation de la Fonction publique.
Ces trois sujets devaient être examinés lors du Comité technique de l’après midi
Dans une déclaration commune, les trois organisations syndicales (CFDT-CGT-FSU) siégeant au CT ont décidé de ne pas s’y rendre et ont réaffirmé leur opposition à ces projets et demandé un retour à la table des négociations.
Comme réponse, les syndicats n’ont reçu qu’une convocation à un nouveau CT jeudi 25 mars. L’employeur décide de se passer du dialogue social et de passer en force. Le report du point sur les Lignes directrices de gestion est concrètement une première victoire qui doit nous encourager à poursuivre la mobilisation.

CULTURE
Verticalité accrue, accentuation d’une centralité déjà à l’œuvre, mutualisation forcée, critique d’une autonomie des équipements présentée comme une source de « blocage », ce projet de réorganisation veut bouleverser nos métiers et nos savoir-faire.
Nous continuons à exiger un moratoire de cette réorganisation, et la mise en place d’un projet coopératif qui reconnaisse et conforte la place centrale des agents et de leurs équipements dans les politiques culturelles sur notre territoire.

DPVD
Manque de moyens, conditions de travail honteuses et dangereuses pour la santé des agents (« dans les 5 ans, les maladies professionnelles vont être multipliées par 10 à la DPVD, avec des personnes de 35 ans qui vont être estropiées » : rapport de la médecine du travail), perte de confiance envers notre directeur, incertitudes sur l’avenir de nos missions, démantèlement de la régie publique et privatisation en vue : voilà ce que nous dénonçons aujourd’hui. Maintien et renforcement des services, c’est la seule réorganisation valable pour nous !
Nous demandons l’ouverture d’une véritable négociation sur nos revendications :

  • Retour à une concertation avec l’ensemble des agents sur l’avenir et la nature de nos missions
  • NBI à 100% pour les agents d’intervention
  • Titularisation immédiate de tous les CDD
  • Reconnaissance des accidents du travail et mise en place d’un vrai plan Santé Sécurité au Travail
  • Amélioration des conditions de travail (locaux, matériels, formation, carrière)

Est Ensemble doit répondre à l’ensemble de ces revendications et ajourner le Comité technique prévu jeudi 25 mars
Les agents de la DPVD sont en grève depuis lundi 22 mars
Nous appelons l’ensemble des agents à soutenir ces luttes et à débrayer (1h ou 2h) jeudi 25 mars à l’occasion du CT

Mobilisation jeudi 25 mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s